Questions fréquentes

Bien qu’elles utilisent toutes des techniques manuelles comme moyen de traitement, ces disciplines sont différentes. Même si vu de l’extérieur certaines techniques se ressemblent, c’est surtout la façon de penser du thérapeute qui varie, la façon de concevoir le corps et son fonctionnement.

Physiothérapie : découle de la médecine traditionnelle, elle a un rôle de rééducation afin de retrouver les fonctions perdues. Utilisant différents moyens tels que la thérapie manuelle, les exercices, l’électrothérapie, la thermothérapie, l’hydrothérapie, etc., elle traite des problèmes tels que :

  • Musculosquelettiques (articulaires, musculaires, troubles de l’équilibre, de la coordination, de la sensibilité, de la force, de la proprioception, des douleurs, boiteries, amputation, réadaptation à la marche, etc.)
  • Neurologiques (traumatisme crânien, paralysie – plégie, hernie discale, atteinte du nerf, etc.)
  • Cardio-respiratoires (endurance, désencombrement, circulatoire, œdème, etc.)

La physiothérapie est une pratique basée sur les évidences scientifiques. Les recherches cliniques et scientifiques apportent un éclairage objectif aux techniques utilisées afin d’augmenter son taux de réussites. La physiothérapie doit être pratiquée par un physiothérapeute diplômé d’au minimum un bachelor ou équivalent en physiothérapie. Si ce n’est pas le cas on me peut pas parler de physiothérapie. Dans le monde animal, le terme de physiothérapie est mal protégé et parfois utilisé de façon trompeuse, renseignez-vous sur la formation effectuée, un cours de 2 semaines n’est pas équivalent à 7ans d’études universitaires.

Ostéopathie : créée en 1874 par un médecin américain, Andrew Taylor Still, qui, ne croyant pas à la médecine traditionnelle, développe ses propres théories. Lesquelles sont basées sur l’idée qu’une altération de la mobilité des organes, les uns par rapport aux autres, induit des dysfonctionnements. Elle utilise des techniques structurelles, viscérales et crâniennes. L’Ostéopathie est une thérapie non-conventionnelle, qui est souvent utilisée en phase aiguë de blocage. Là aussi, le terme est mal protégé, renseignez-vous avant de consulter.

Chiropratique : créée en 1895 par un américain, Daniel David Palmer, qui rendit l’audition à son concierge. Son fils, Bartlett Joshua Palmer, développe le concept, se conformant aux normes de santé américaines. Cette pratique est basée sur des concepts comme la théorie de la subluxation, utilisant des techniques tels que les manipulations avec impulsions (faire craquer), où le système nerveux représente le centre d’intégrité du corps, ainsi, la colonne vertébrale est au centre de la chiropratique. Le Chiropraticien établit son propre diagnostic. La Chiropratique est une thérapie non-conventionnelle, qui dans le monde animal doit être pratiquée par un vétérinaire spécialisé en chiropratique.